La plage, les gens

Publié le par Pedro

Salut à tous !

Bon jállais mettre une ou deux photos mais c'est désespérément lent, demain peut-être.

On est parti de Cuenca jeud soir, voyage de nuit en bus, assis par terre dans la cabine du chauffeur parce que y'avait plus de place, arrivée à Montañita, sorte de paradis du surfeur, sur la côte. 14 habitants la journée (de 7 h à 17 h), 6 000 de 18 h à 6 h du matin. Là bas c'est surf, fête, drague, (drogue ?), picole, je-vends-des-bracelets-pour-vivre. Impressionnant, ça change. C'est un genre de Disneyland version Peter Pan, pour ceux qui s'y installent, le temps s'arrête, on oublie d'oú on vient. On se laisse pousser les cheveux, on se fabrique une planche de surf, et on apprend à tresser et ciseler pour faire des bijoux à vendre dans la rue. On y reste une journée ou un mois, on aime ou on n'aime pas.

On est arrivé cette après-midi à Puerto Lopez, le même mais en plus normal, avec le port de pêche qui fait bien. C'est touristique, mais on s'y retrouve un peu. Demain on embarque pour aller voir des baleines à bosse qui se promènent pas loin.

Bisous les loulous, à l'heure qu'il est vous venez de vous coucher, la tête pleine de bière ; nous il n'est que 20 h, c'est saturday night fever ! On file sur la plage, direction les dizaines de bars alignés, chacun proposant sa fogata (sorte de feu de joie), sa musique plus forte que celle du voisin, et ses cocktails qui --- je file, on va rater l'happy hour !

Publié dans Equateur 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

El Padre 19/07/2009 19:49

Hello Dudes,on sent que les problèmes bassement matériels (d'argent) ont disparus; tant mieux.Concentrez vous sur votre voyage, pour nous raconter, à nous, bloqués par  le taf, ou encore réduits à des vacances en modèle réduit....On vous suit sur une carte; les km défilent .....Faites vous des rencontres avec d'autres "routards" ? Et l'espagnol, ça va ?Bises à vous deuxEl Padre (alias Daddy)