Patagoniiiiiiiiie que tu es joliiiiiiiie !

Publié le par Pedro

Alors me revoilou, avec force retard...

du 4 au 8 février :

J'ai mis à jour les photos de Torres del Paine (plus d'infos ici). Une balade de folie (et de 5 jours), en compagnie d'un hollandais et d'un français rencontrés 24 heures plus tôt. On a loué une tente, j'ai acheté un sac de couchage (d'occaze, moins cher que d'en louer un...), à manger pour 5 jours et pour 3, et zou !
En résumé : Camping, marches, cailloux, ampoules, montagnes, nuages, sueur, rencontres, photos, glace, rivières, grêle, pâtes, encore des rencontres, tiens encore une photo, et puis encore des pâtes. Voyez les photos ça donne une petite idée.
En tout on a du faire 70 ou 80 km. Le soir, en rentrant à l'auberge, j'étais un peu fatigué. Mais, comme a dit un de mes compagnons de fortune, "je me suis cassé les yeux c'est trop beau". C'est un peu ça ; on marche trop on a des ampoules, on ne peut plus marcher. Après tant de paysages pareils, il faut du temps pour digérer tout ça !



le 10 février :

Visite du Perito Moreno (une fois encore plus d'infos ici, merci wikipedia), un glacier enôôôôôôrme, "muy impresionante" comme ils disent ici, ça va ça nous change pas trop du français.
On entend plein de morceaux de glace tomber, qui semblent tout petits vus de loin ; puis on se dit que avec 60 m de haut, même un petit morceau peut faire son petit mètre carré, ce qui fait un gros glaçon tout compte fait (non ? Question de point de vue sans doute).

Au moment de partir, un énôôôôrme morceau s'est décroché, je fus tellement scotché, bouche bée, hébêté, cloué que par le spectacle que je n'ai pas torp pensé à sortir l'appareil photo de son étui... Ici une photo de 1994 montrant à peu près la même chose
Je dis "à peu près" bicoze le morceau que de mes propres yeux j'ai vu, était environ deux fois plus large que haut (contrairement à ce vulgaire glaçon ci-dessus, à peine digne de flotter dans mon verre de Chivas 12 ans d'âge de ce soir). Je sors ma calculette et mes lunettes :
Le glacier ayant une hauteur de 60 mètres, le morceau étant deux fois plus large, soit 120 m, allez on arrondit à 100 mètres, let's be modeste. Reste l'épaisseur : une fraction non négligeable de la hauteur, allez ma p'tite dame je vous le fais au MINIMUM a deux mètres, et sûrement plus au centre du morceau. Soit un volume de : 60 x 100 x 2 = 12000 mètres cube.
Et sachant qu'un mètre cube de glace pèse grosso modo 900 kg, ça nous fait un glaçon (d'au moins) 10 000 tonnes.
Ca paraît invraisemblable non ? Dites-moi où est l'erreur por favor ! Sur ce je vais me coucher, tous ces efforts mentaux auxquels je ne suis plus habitué m'ont épuisé.
Pendant que je me repose allez voir l'album photo Perito Moreno.

Publié dans Patagonie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

El Padre 22/02/2007 22:54

Hello, our Jibe is back ! l'émotion et la "grandiosité" ça ne se raconte pas, mais on sent quet'es ému, Man, devant ces paysages............nous évidemment dans la grisaille parisienne, et nos écransriquiqui, les photos ça fait petit jeu.....................mais on s'en fout, tu nous fait rêver, et c'est ce qui compte;continuesbises à toi

Pedro 23/02/2007 15:34

Et je ne les envoie pas toutes, les photos... De belles soirees diapo en perspective (comme on disait au XXè siècle)
bisous