Trouvez-moi Catherine Laborde

Publié le par Pedro

C'est vrai quoi, la météo ici c'est n'importe quoi. Il fait froid, y'a du vent après y'a du soleil alors tu ranges ta polaire, et 2 secondes après, ayè, il repleut. J'attends patiemment du beau temps pour faire une mini-croisière. En attendant je me suis pas ennuyé.

Mardi je suis allé au Parque Nacional de Ushuaia, marcher un peu. J'ai marché toute la journée finalement, d'une part parque c'est beau, d'autre part parce qu'un sentier indiqué "3 heures" se fait en réalite en 5 h, le temps de prendre des photos, de s'émerveiller devant tous ces petits zozios, de se perdre aussi (1 heure quand même)...

Quelques photos, vous en trouverz d'autres dans l'album :





























Et puisqu'on parlait du temps qui change, la même photo prise à 10 min d'intervalle






















Mercredi, je me dis oulala hier j'ai beaucoup marché, aujourd'hui c'est plus cool. Au p'tit dèj, Marianna (Italie) me propose d'aller au Glaciar Martial. Okè, une petite grimpette sur la montagne d'une heure, c'est ce qu'il me faut.
Arrivé en haut (à la fin, 100 m de dénivelé en 300 m, c'est peut-être un détail pour, pour moi sur le moment ça veut dire beaucoup), on voit notre auberge, là tout en bas...

Au retour on s'installe confortablement dans un refuge autour d'un bon vin chaud, en compagnie de quelques amis



















































Le proprio nous indique un petit chemin pour rentrer à Ushuaia à pied en une heure "grand max". "Suivez la route, aux pierres jaunes tournez à gauche".
On trouve les pierres jaunes, on quitte la route pour ce beau chemin. Résultat on s'est complètement paumés dans des marécages (pittoresques mais boueux), à chercher pendant une heure et demie un chemin qui n'existait pas. On craque, rebrousse chemin, tant pis on va redescendre par la route... Exactement 8 mètres plus loin, des pierres jaunes, un chemin vers Ushuaia. Les bou...  Finalement cette petite sortie d'une heure ou deux s'est transformée en une petite balade de 6 heures dont 3 dans la bouillasse. Woupoupou !
Cela dit, il est bien plus agréable de se perdre à deux que tout seul.
Arrivée le soir, un peu fatigués ; de l'auberge on peut voir notre point de départ lahautoulahau





















































La prochaine fois je suivrai les pingouins...



Jeudi, c'est glandage (et l'occasion pour votre serviteur d'écrire ces quelques lignes), demain avec un peu de chance je vais pouvoir faire mon tour en voilier !
Et samedi matin départ pour Puerto Natales (Chili). Ce coup-ci je vous laisse chercher tous seuls sur une carte...




Publié dans Patagonie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathaprout (ou Nathacaca (ça dépend du degré d'int 03/02/2007 19:23

On t'a déjà dit JB que tu faisais bien le pingouin? Un peu plus de finesse dans le mouvement et l'illusion est parfaite...

Virginie 02/02/2007 18:32

Mais oui!!! t'inquiete t'as encore le temps d'aller en Alaska, en nouvelles zelandes, ou en Australie... et ou tu veux d'autres d'ailleurs ;)
Alle, Bisous JB!

juju 02/02/2007 07:40

ouai ouai, ça c bien beau mais t'as quand même oubié le plus intérressant mecton :
LES PHO-TOS DE MARIANNNA ! LES PHO-TOS DE MARIANNNA !

Pedro 02/02/2007 16:44

Mais non elle a un copain, olala.
D'ailleurs je rencontre pas grand monde de mon age, tous ont 28 ans voire plus. C'est bien j'ai encore de belles annees devant moi...